Nouveau record de financement des start-up

Nouveau record de financement des start-up

30.1.2018 – L’année dernière, les start-up suisses ont attiré davantage de capital-risque que jamais auparavant. En tout, 175 jeunes entreprises ont bénéficié d’un total de 938 millions de francs d’investissement. C’est ce qu’indique le dernier Swiss Venture Capital Report (SVCR), réalisé par le portail d’information en ligne Startupticker.ch en collaboration avec l’association des investisseurs SECA.

L’intérêt pour les technologies novatrices et les nouveaux modèles d’affaires continue de grandir. Après une hausse de 35 % l’année précédente, le montant du capital investi dans les start-up suisses a encore augmenté, de plus de trois pour cent. Le mérite revient non seulement aux investisseurs privés, les «Business Angels», et aux fonds spécialisés, mais également aux grandes entreprises des secteurs de la finance, de la pharmacie et de l’énergie. Les initiatives politiques et économiques de grande ampleur, telles que Digital Switzerland, constituent un autre moteur de l’investissement.

Hausse des investissements dans les technologies financières

Les entreprises dont le modèle d’affaires se base sur la numérisation croissante du secteur financier ont enregistré la plus forte hausse des investissements. L’année dernière, 30 start-up suisses du secteur des technologies financières (Fintech) ont bénéficié de 76 millions de francs, soit une augmentation de plus de 60 pour cent par rapport à l’année précédente. En chiffres absolus, les start-up des secteurs des biotechnologies (Biotech) et technologies médicales (Medtech) sont, comme les années précédentes, celles qui ont bénéficié des plus grands investissements, près de 600 millions de francs au total.
Différences régionales marquées

Comme les deux années précédentes, les start-up du canton de Vaud ont attiré le plus de capital-risque, malgré un recul des investissements, passant de 450 à 300 millions de francs. Vaud reste le 1er canton de Suisse en termes de levées de fonds en 2017.

Tous les autres cantons ont connu une hausse, parfois conséquente. Dans le top 5 (Vaud, Zurich, Bâle-Ville, Zoug et Genève), le canton de Zurich s’est le plus démarqué. En un an, les investissements y sont passés de 108 à 273 millions de francs, soit une augmentation de 150 pour cent.

Près d’un demi-milliard pour Symetis

La survie de l’industrie du capital-risque exige que les entreprises prospères puissent être vendues après la phase de croissance, que ce soit à une grande entreprise ou aux investisseurs dans le cadre d’une introduction en bourse. En 2017, il y a eu trois de ces «Initial Public Offerings» (IPO). Les fondateurs et investisseurs de la société Symetis, entreprise lausannoise du secteur des technologies médicales, fondée en 2001, ont réalisé l’opération la plus spectaculaire. Ils ont vendu leur entreprise pour 435 millions de dollars à l’américain Boston Scientific.


Le Swiss Venture Capital Report 2018 est disponible au format PDF à l’adresse https://www.startupticker.ch/en/swiss-venture-capital-report.


A propos du Swiss Venture Capital Report
Le Swiss Venture Capital Report relève et analyse tous les investissements de capital-risque dans des start-ups qui ont été publiés. Ce rapport est établi par la rédaction du portail d’information suisse Startupticker.ch, en collaboration avec la SECA (Swiss Private Equity & Corporate Finance Association). Cette étude paraît cette année pour la sixième fois. Niederer Kraft & Frey, le Technoparc de Zurich, La Haute école de gestion de Fribourg et Innovaud ont contribué à sa réalisation. Le bureau de journalistes JNB l’a édité.

A propos de Startupticker.ch
Le portail d’information suisse Startupticker.ch publie chaque jour des informations sur l’actualité des start-up suisses, que vous retrouverez également dans sa newsletter hebdomadaire: communiqués sur des jeunes entreprises et leurs succès, offres d’assistance pour les créateurs d’entreprises et rapports de fond. Startupticker.ch a été lancé il y a six ans et s’est depuis établi comme un média leader du monde des start-up suisses. L’étude a été commandée par Innosuisse, l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation. Startupticker.ch est également soutenu par plus de 30 organisations et entreprises.

À propos de SECA
La SECA, Swiss Private Equity & Corporate Finance Association, représente les secteurs suisses du Private Equity, du Venture Capital et de la finance d’entreprise. La SECA a pour objectif de représenter les activités Private Equity et finance d’entreprise vis-à-vis des groupes cibles importants et du public. Elle encourage en outre l’échange d’idées et la collaboration entre les membres et leurs clients. On peut citer parmi ses autres compétences la promotion de la formation professionnelle continue ainsi que le développement et l’application de codes d’éthique.

À propos d’Innovaud
Innovaud est en charge du soutien à l’innovation dans le canton de Vaud. Son action se concentre sur les startups, scale-ups, PME à fort potentiel technologique, via ses missions principales qui sont l’aide au financement, l’accompagnement (coaching), l’hébergement dans les technopôles vaudois, la promotion et la mise en réseau. Innovaud est une initiative de l’Etat de Vaud portée par le Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS) et le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC).


Source : Communiqué de presse

Patrick Barbey (F) – Directeur d’Innovaud | 078 910 64 25
Stefan Kyora (D, E) – Rédacteur en chef, Startupticker.ch | 076 325 99 41
Thomas Heimann (D, E) – Responsable statistiques, SECA | 079 709 02 96