Deux millions en contrats signés par Geosatis

Deux millions en contrats signés par Geosatis

05.04.2017 – Geosatis a le vent en poupe. L’entreprise basée au Noirmont a signé pour CHF 2 millions de contrats depuis le début de l’année et son bracelet électronique sera testé dans les cantons du Jura, Neuchâtel, Fribourg, le Tessin et en Suisse allemande, comme nous l’apprend son CEO, José Demetrio.

La startup jurassienne Geosatis a débuté l’année 2017 de la plus belle des manières. L’entreprise basée au Noirmont a déjà signé pour CHF 2 millions de contrats depuis le mois de janvier, un résultat qui réjouit son CEO, José Demetrio qui avait déjà su convaincre l’Afrique du Sud et la Lithuanie d’adopter son système de surveillance.

Les mois à venir s’annoncent particulièrement actifs pour la startup dont le bracelet électronique sera testé dans les cantons du Jura, Neuchâtel, Fribourg et le Tessin. Déterminé à ne pas lâcher le marché suisse à ses concurrents, José Demetrio a confié à Startupticker.ch que plusieurs cantons en Suisse allemande étaient aussi intéressés par sa solution qui permet l’exécution de peines de courte durée sous surveillance électronique.

Véritable concentré de haute technologie et de savoir-faire suisse, le bracelet développé par Geosatis a pour objectif premier de faciliter la réinsertion sociale en permettant à certains détenus de rester à la maison sous contrôle de la justice. Grâce à la solution de la startup du Noirmont, les détenus peuvent continuer à s’occuper de leurs familles et même poursuivre leurs activités professionnelles depuis leur domicile en évitant la cassure sociale liée aux peines d’emprisonnement. Autre avantage, le système devrait permettre de désengorger les prisons, souvent surpeuplées pour les réserver aux détenus les plus dangereux.

Autre excellente nouvelle, l’entreprise jurassienne qui emploie près de 40 personnes devrait annoncer dans les semaines qui viennent le bouclement d’un tour de financement de CHF 3.9 millions. De bon augure pour le développement  de ses activités.

Source: Startupticker